Des astrophysiciens liégeois ont découvert trois planètes de la taille de la Terre autour d’une petite étoile située à 40 années-lumière. Ces planètes pourraient présenter des conditions habitables à leurs surfaces. De plus, les futurs télescopes seront capables de les étudier en détail et d’y détecter de la vie !
À l’aide du télescope TRAPPIST, des astrophysiciens de l’Université de Liège ont découvert autour d’une « naine rouge ultrafroide », une étoile à peine plus grande que Jupiter, un nouveau système planétaire formé de trois planètes de la taille de la Terre. Ces planètes, bien que proches de leur hôte, ne sont pas soumises à des températures très élevées et pourraient abriter des zones propices à la vie sur une partie de leurs surfaces. Le nouveau système planétaire ne se trouve qu’à 40 années lumière de la Terre. Cette proximité devrait permettre à la future génération de grands télescopes d’étudier avec précision l’atmosphère des planètes. Il s’agit à ce jour des meilleures candidates pour la détection de l’eau liquide, voire de la vie, en-dehors du système solaire. Alors que la nouvelle vient d’être publiée dans la revue Nature, il y a fort à parier que les équipes d’astrophysiciens du monde entier se bousculeront pour étudier ce système planétaire extraordinaire. En attendant, l’équipe à l’origine de la surprenante découverte n’a plus d’yeux que pour la petite étoile.

> Lire l’article Un trio de terres à 40 années-lumière
> Lire l’article Les exoplanètes orbitant autour de TRPPIST-1 livrent d’autres secrets