Le projet TRAPPIST (TRAnsiting Planets andPlanetesImals Small Telescope) est dédié à la détection et la caractérisation des planètes en orbite autour d’autres étoiles que notre Soleil (exoplanètes) et à l’étude des comètes et autres petits corps de notre système solaire. Il consiste en deux télescopes robotiques de 60 cm, l’un dans l’hémisphère sud (Observatoire de La Silla -Chili),  et l’autre dans l’hémisphère nord (Observatoire de l’Oukaimeden – Maroc).

TRAPPIST (TRAnsiting Planets and PlanetesImals Small Telescope, petit télescope dédié aux planètes en transit et aux planétésimaux) est un projet dirigé par le groupe d’Origines Cosmologiques et Astrophysiques (OrCA) au Département d’Astrophysique, de Géophysique et d’Océanographie (AGO) de l’Université de Liège.

Principalement financé par le Fonds National de la Recherche Scientifique (Belgique, F.R.S.-FNRS) et l’Université de Liège, TRAPPIST est dédié à la détection et la caractérisation des planètes en orbite autour d’autres étoiles que notre Soleil (exoplanètes) et à l’étude des comètes et autres petits corps de notre système solaire. Il consiste en deux télescopes robotiques de 60 cm, l’un dans l’hémisphère sud, installé à l’Observatoire La Silla de l’ESO au Chili en juin 2010 et l’autre dans l’hémisphère nord, installé en mai 2016 à l’observatoire de l’Oukaimeden au Maroc.