Le transit de Mercure est l’occasion de rappeler l’importance de cette planète pour la compréhension de notre système solaire. Des géologues de l’Université de Liège, emmenées pas Bernard Charlier, en élucident peu à peu les mystères…

Le 9 mai 2016, nous assistions à un transit de Mercure devant le Soleil, c’est-à-dire au passage –observable– de la planète entre la Terre et notre étoile. Un événement rare alors que deux publications récentes apportent des éléments nouveaux sur l’histoire de la planète la plus proche du Soleil. Utilisant des données récoltées par la sonde américaine MESSENGER, des géologues de l’Université de Liège ont reconstitué des « échantillons » de Mercure en laboratoire afin de mieux comprendre la formation et l’évolution des roches qui la constituent. Depuis l’extraction du noyau jusqu’à l’éruption de laves très anciennes recouvrant sa surface, l’histoire magmatique de Mercure est révélée par des expériences en conditions extrêmes.

> Lire l’article Lumière sur Mercure !