Exoplanètes

La recherche d’exoplanètes, c’est-à-dire de planètes situées en dehors du système solaire, a débuté dans les années 1940. La première découverte de l’une d’elles (ou plus exactement deux d’entre elles) a été faite en 1991, mais il s’agissait de planètes orbitant autour d’une étoile morte et non d’une étoile vivante comme le Soleil. En 1995, des astronomes suisses annoncent la découverte d’une autre exoplanète, celle-ci située autour de l’étoile 51 Pégase, située à 40 années-lumière de nous. Les méthodes de détection sont en général des méthodes indirectes: on mesure des perturbations induites par la présence de la planète. Cependant, la méthode dite de l’optique adaptative (on modifie la surface des miroirs des télescopes plusieurs fois par seconde afin de compenser les turbulences atmosphériques) a permis d’obtenir le premier cliché d’une exoplanète en 2008.

Depuis plus de 130 ans, La détection d’exoplanètes potentiellement habitables est une spécialité des astronomes de l’Université de Liège.

Michaël Gillon

Astronome au Laboratoire OrCA
Unité de Recherche STAR
Chercheur qualifié FNRS
En savoir plus sur son parcours

Emmanuel Jehin

Astronome au Laboratoire OrCA
Unité de Recherche STAR
Chercheur qualifié FNRS
En savoir plus sur son parcours

Olivier Absil

Astronome au Laboratoire VORTEX
Unité de Recherche STAR
Chercheur qualifié FNRS
En savoir plus sur son parcours

Articles

TRAPPIST-1, C’est quoi?

Une histoire dessinée par Sylvain Rivaud alias Lepithec, auteur de bandes dessinées et illustrateur. http://lepithec.blogspot.co.uk credit: Lepithec/Triaud/Mara Licence Creative Commons, droit de reproduction et diffusion a but non lucratif. [...]

Les sept merveilles de TRAPPIST-1

Les astronomes de l’ULg ont découvert non plus trois mais sept planètes telluriques autour de l’étoile Trappist-1. « Le système Trappist-1 est le plus grand trésor de planètes de taille terrestre jamais détectées autour d’une seule [...]

Trappist Nord : un télescope liégeois au Maroc

Le projet TRAPPIST (TRAnsiting Planets andPlanetesImals Small Telescope) est dédié à la détection et la caractérisation des planètes en orbite autour d’autres étoiles que notre Soleil (exoplanètes) et à l’étude des comètes et autres petits corps de notre système solaire. Il consiste en deux télescopes robotiques de 60 cm, l’un dans l’hémisphère sud (Observatoire de La Silla -Chili), et l’autre dans l’hémisphère nord (Observatoire de l’Oukaimeden – Maroc).

Les exoplanètes orbitant autour de l’étoile TRAPPIST-1 livrent d’autres secrets

Une nouvelle étude publiée dans la revue Nature confirme le grand intérêt du système planétaire découvert récemment par une équipe internationale dirigée par les astronomes de l’Université de Liège au moyen du télescope TRAPPIST. [...]

La carte d’une super-Terre

Des astrophysiciens ont cartographié dans l’infrarouge la surface d’une super-Terre. Une grande première publiée dans Nature et qui ouvre un nouveau champ d’étude, celui de la dynamique des exoplanètes de petite taille.

TRAPPIST-1, un nouveau système planétaire

Des astrophysiciens liégeois ont découvert trois planètes de la taille de la Terre autour d'une petite étoile située à 40 années-lumière. Ces planètes pourraient présenter des conditions habitables à leurs surfaces. De plus, les futurs télescopes seront capables de les étudier en détail et d'y détecter de la vie !

Vidéos